Accueil | Nous joindre | Découvrez nous

Default Homepage Picture M (banniere1)Default Homepage Picture N (Aaltje Knoop) Default Homepage Picture N (Aaltje Knoop) Default Homepage Picture N (Aaltje Knoop)

CONFEDERATION NATIONALE DES PRODUCTEURS AGRICOLES DU CONGO

« L'agriculture familiale peut nourrir le Congo, si elle est soutenue »

La CONAPAC exhorte Félix Tshisekedi, le nouveau président de la République, à soutenir l’agriculture familiale

Publié le 25 janvier 2019

Dans son message  de félicitation au nouveau Président de la République, M. Felix Tshisekedi, pour son avènement à la tête de de la République Démocratique du Congo, la Confédération N...

En savoir plus

Une délégation des leaders paysans de la CONAPAC en visite d’échanges au Sénégal

Publié le 24 janvier 2018

C’est depuis le 17 décembre 2018 que,  sous l’égide de l’Ong belge Sos Faim, une équipe  de leaders paysans des fédérations membres de la Confédération Nationale des producteurs agricoles...

En savoir plus

Un atelier national d’échanges sur la structuration et l’implication effective des OP féminines dans la construction d’un mouvement paysan fort RDC

imagesDébut ce lundi 1er septembre 2014 à Kinshasa de l’atelier national d’échanges sur la structuration et l’implication effective des OP féminines dans la construction d’un mouvement  paysan fort RDC. Depuis la mise en place de la structure faitière de niveau national dénommée, « Confédération Nationale des Producteurs Agricoles du Congo»,  en sigle CONAPAC, ayant pour mission de représenter et de défendre tant au niveau national qu’international les intérêts des producteurs agricoles congolais en vue de leur permettre de participer activement à la vie de la société et de s’y épanouir,  l’on constate que la catégorie des organisations des productrices agricoles se développent et s’organisent progressivement dans différentes provinces, et même commencent à s’organiser pour s’étendre, en réseau, à plus d’une province.

A l’instar de la Ligue des Organisations des Femmes du Congo (LOFEPACO)  dans la province du Nord Kivu, l’on constate aussi que certaines Fédérations provinciales ont prévu dans leur texte de base la mise en place d’un département Femme (ou genre), mais ces cadres ne sont presque pas opérationnels. Même au sein de la CONAPAC, il existe un Administrateur national chargé du genre, mais sa mission n’a pas été clairement définie.

Organisé  en collaboration avec la LOFEPACO, cet atelier d’échanges entre les leaders paysans, spécialement les femmes, sur la structuration et l’implication effective des Organisations paysannes féminines dans la construction d’un mouvement paysan fort permettra de capitaliser certains acquis sur terrain.

Cet atelier a donc pour objectif  d’offrir aux Organisations de femmes agricultrices membres de la CONAPAC et de la LOFEPACO, et d’autres, en compagnie de leurs collègues masculins, un cadre pour définir leur mécanisme de structuration, au niveau provincial et national,  leurs relations avec les faîtières provinciales et nationales, et de réflexion sur l’AIAF et sur le changement climatique dans notre pays.

Au cours de cet atelier, deux résultats sont attendus ; à savoir la définition des orientations pour la mise en place des espaces (cadres) de concertation au niveau provincial et national des organisations paysannes féminines (et, si il est jugé opportun de le faire, mettre en place ces espaces) ainsi que la clarification des relations entre ces espaces/cadres avec les structures provinciales et nationales d’Organisations des producteurs agricoles du pays. Bien sûr ; c’est aussi  l’occasion pour les leaders paysans d’être informés sur l’avancement des activités de l’AIAF 2014 et sont outillés sur le changement climatique et la stratégie nationale REDD+. La clôture de cet atelier interviendra le mercredi 3 septembre 2014.